B i o g r a p h i e

Originaire de Virginie, le ténor américain Roy Cornelius Smith obtient un Master en musicologie à l’Université du Tennessee et un Doctorat en arts musicaux du Conservatoire Américain de Musique. Après avoir remporté les auditions du Metropolitan Opera de New York, sa carrière prend un essor international en 1998 au Festival de Salzbourg où il interprète Fatty dans Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny de Kurt Weill. La même année, il reprend le rôle en anglais au Lyric Opera de Chicago.


Il se produit par la suite sur les plus grandes scènes internationales telles que le Metropolitan Opera, le Staatsoper de Berlin, le Festival de Salzbourg, l’Opéra national de Norvège, l’Opéra Royal Danois ou le Nouvel Opéra Israélien. Il est également invité à chanter avec de nombreux orchestres, parmi lesquels l’Orchestre Symphonique de Chicago, la Philharmonie de New York, l’Orchestre du Théâtre Carlo Felice, l’Orchestre Métropolitain du GrandMontréal et l’Orchestre Symphonique de la Radio de Vienne.

Ses récents engagements comprennent Florestan (Fidelio, mise en scène Markus Bothe, direction Julia Jones), Canio (I Pagliacci) avec l’Opéra national de Norvège et l’Opéra de Las Palmas, ses débuts à l’Opéra Royal Danois de Copenhague dans Turiddu (Cavalleria Rusticana, mise en scène Kasper Holten) et Canio (mise en scène Paul Curran, direction Stefano Ranzani), Dick Johnson (La Fanciulla del West, direction Sir Andrew Davis) avec l’Opéra Lyrique de Chicago aux côtés de Deborah Voigt, et avec l’Opéra de Nashville, le rôle-titre de Andrea Chenier au Festival de Bregenz, Des Grieux à Graz, Calaf (Turandot) et Erik (Der fliegende Holländer) à la Nouvelle-Orléans ainsi qu’au Deutsche Oper de Berlin avec Maria Guleghina, Haman (Esther) avec le New York City Opera, Radames (Aida) avec l’Opéra de Birmingham, et Pollione (Norma) à l’Institution Chautauqua.

En tant que membre de la troupe du Théâtre national de Mannheim, il s'est produit dans des rôles tels que Calaf, Cavaradossi, Don José, Pinkerton, Turiddu, Otello, Dick Johnson, le rôle-titre de Don Carlo, Max (Der Freischütz) et Hagenbach dans La Wally. En 2015-2016, il chante à Mannheim Sigmund dans Der Ring an einem Abend, Dionysus dans The Bassarids de Henze, Eléazar dans La Juive et Calaf. De plus, il retourne au Met pour Des Grieux (Manon Lescaut) et interprète Faust (Mefistofele de Boito) à Lucques et Rovigo. Il retourne également au Staatsoper de Berlin pour Calaf.

En 2016-17, il chante notamment Eléazar (La Juive) à Opéra national du Rhin et Der Kaiser (Die Frau ohne Schatten) à Opera Leipzig et Radames (Aida) à Mannheim et retourne au Met pour doubler le rôle de Florestan (Fidelio).

© 2012. All Rights Reserved.